Condamnée pour acte contre nature, une lesbienne se confie j’étais…





Astou Camara ancienne basketteuse à l’Us Rails a été condamnée à 3 mois de prison ferme pour acte contre nature. Elle s’est confiée à l’Observateur du calvaire qu’elle vit depuis sa sortie de prison, rejetée par sa famille et le regard méprisant de la société, elle n’ose plus sortir et se sent toujours en prison, confie t-elle.

Etant laissée à elle meme depuis son enfance et n’ayant pas reçu l’amour et l’encadrement nécessaire de sa famille, Astou Camara décrit son père comme étant le responsable car s’il l’avait bien éduquée, elle n’en serait pas là. Elle explique que c’est à cause de sa ressemblance aux hommes et le fait qu’elle jouait au basket, qui est à l’origine de l’attirance des femmes à son égard. C’est ainsi qu’elle a connu une femme du nom de Sow par facebook quand elle était au Maroc puis revenue au Sénégal, elles ont entamé une relation à Dakar. Elle précise que cette femme faisait tout pour elle et au fur et à mesure la dame a su occupé la place de sa famille et explique c’est Sow qui l’a amené en prison pour un mobile que ni Sow ni elle ne pourront dévoiler.

Elle se dit etre victime de sa famille qui ne l’a jamais aidé, Toutefois elle n’a voulu répondre à la question à savoir est ce qu’elle a cessé d’avoir des actes contre nature. Elle se dit ne pas etre prete pour le mariage.

 

Sokhna Diop