Couvre-feu et horaires de travail : Le ministre Samba Sy revient sur sa position





Le ministre du Travail semble revenir à une posture «plus réaliste», vis-à-vis de la pandémie de la Covid-19. Frileux, au départ de la maladie, pour changer les horaires de travail, avec le premier décret présidentiel sur l’état d’urgence assorti d’un couvre-feu sur toute l’étendue du territoire national, Samba Sy n’exclut plus cette hypothèse, pour ce nouveau décret présidentiel signé le 6 janvier dernier pour contrer cette deuxième vague du virus.

«À la différence de la première proclamation de l’état d’urgence, le couvre-feu démarre à 21 h et finit à 5 h du matin. Cela veut dire qu’on a remonté les heures. Mais il faut savoir que nous sommes dans une situation particulière. Et c’est au vu de son évolution et de ses appréciations que des mesures pourraient être prises», a indiqué le ministre du Travail sur les ondes de la Rfm.