De fan à amante : Voici comment Dieyna a fait vivre l’enfer à Bril





Les scénaristes sénégalais pourraient bien s’inspirer de l’histoire de Dieyna Baldé et de Bril, pour tourner une série. Le déroulement des faits est digne d’une télénovela. La jeune chanteuse a roulé dans la farine son amoureux avec brio. En allant porter plainte à la Division de lutte contre la cybercriminalité, Bril ignorait que sa dulcinée et sa bande étaient les instigateurs du scandale dans lequel il est actuellement empêtré. Selon des sources autorisées, le chanteur est tombé des nues, en apprenant la vérité.

Bril se réveille dans les bras de Dieyna et constate des vols

Tout commence le 14 août 2021. Vers 9 h, Bril se réveille aux côtés de Dieyna Baldé, dans un appartement sis à Ouest-Foire. L’artiste constate aussitôt la disparition de son téléphone de marque IPhone 12 Pro Max et les clés de sa Chrysler 200. Dans la foulée, Dieyna prétend aussi que ses deux téléphones de marque IPhone 12  et Samsung auraient été volés. Au début, le voleur menaçait Bril en lui demandant de quitter Dieyna Baldé, sinon il allait ternir son image. C’était le 18 août 2021. Le même jour, Dieyna fait savoir à son amoureux qu’elle a reçu des vidéos compromettantes, avant de faire scandale.

Ce jour constitue le début de l’enfer dans lequel Bril est précipité aujourd’hui.

Voici les vidéos qui ont été supprimées

Ayant accès à toutes les données de Bril, le voleur supprime toutes les vidéos du chanteur. Et pas les moindres ! Il s’agit de sa chanson avec Marichou “Namanté”, de “Gangsta Love”, “Sama beug beug”, “Sila Bokk” et “Namanté remix”. Il s’agit des vidéos les plus vues sur la chaîne YouTube de Bril. C’est ce qui a poussé l’artiste à porter plainte.

Toujours en couple avec Dieyna Baldé, il lui annonce qu’il va porter plainte. L’annonce faite à Dieyna le 22 août, cette dernière lui fait savoir que son téléphone a été volé vers 18 h au marché. Or, ce téléphone comportait aussi toutes les vidéos et photos que Dieyna aurait reçues.

Le monde s’écroule sous les pieds de Bril. Le 23 août, en se dirigeant vers la cité Police de Malick Sy où est logée la Division de lutte contre la cybercriminalité, les menaces s’enchaînent.

Le contenu des menaces

“Bonsoir ; tu sai je te dit doma meusa kham, mais on se connaît si sa tel lay tchaté ak yen di taxaw sa bountou Galé so localisé seu Galé lalay indi ndax fa lay message di fa connecter”. L’inconnu essayait ainsi de faire désister Bril en lui faisant savoir qu’il lui envoyait des messages à partir de sa demeure. A cela s’y ajoutaient des insultes et propos virulents. Bril ne démord pas et dépose sa plainte. Il est convaincu que le voleur habite chez lui. Sinon, le chien allait aboyer, renseigne Libération dans sa livraison du jour.

Ce qui a fait tomber Dieyna

Suite à la plainte de Bril, les enquêteurs sont perturbés par deux faits : aucune effraction n’a été notée lors du “cambriolage” et seule Dieyna Baldé possède le double des clés. Mieux, lors des auditions, le gardien B. S. Sadio livre aux limiers que la nuit du vol, vers 2 h, il a vu Dieyna Baldé sortir furtivement de l’appartement avant de remonter. Toutes les soupçons se tournent dès lors vers elle.

Devant les enquêteurs, alors qu’elle prétend que ses deux téléphones ont été dérobés, Dieyna Baldé a appelé, le 16 août, à 15 h 44 mn, son amie T. F. avec l’un des deux téléphones supposés volés. Interrogée, elle dit ne pas parvenir à expliquer tout cela.

Cernée, elle révèle qu’elle a volé les téléphones et la clé de la voiture pendant que Bril dormait. Ensuite, elle les a remis à Aly Baldé, son frère, et à Pape Ba.

Bril s’effondre

Lorsque Bril a appris, ce 24 août 2021, que Dieyna Baldé était derrière toute cette affaire, il s’est effondré. Au début, comme on le voit dans des vidéos qui circulent depuis quelques heures sur le net, Dieyna Baldé a éclaté en sanglots, la première fois qu’elle a vu Bril Fight. Une fan qui voyait son idole. Était-ce sincère en elle ou un coup monté pour se rapprocher du chanteur ? On ne saurait dire.

Quoi qu’il en soit, la jalousie est le motif principal qui a poussé la Koldoise à se livrer à un jeu aussi sordide. Ce qui reste un mystère, c’est l’implication du frère Aly Baldé dans tous les coups foireux de sa petite sœur Dieyna Baldé, depuis le scandale avec Diop Iseg.