« LE SÉNÉGAL A OFFERT 10% DE SES VACCINS À LA GUINÉE BISSAU ET LA GAMBIE »





Faisant le point sur le démarrage effectif de la vaccination, dont la cérémonie de lancement s’est déroulée, ce mardi, au ministère de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr a annoncé que le Sénégal a offert 10 000 doses à la Gambie et autant à la Guinée Bissau, soit un total de 10% du premier lot de 200 000 doses achetées de Sinopharm, en Chine.

Une façon de rendre effective la volonté de solidarité africaine prônée le chef de l’Etat, Macky Sall, dans le cadre de la gestion de la pandémie. « L’Afrique attend de ses partenaires traditionnels que les vaccins soient partagés », a-t-il déclaré sur les ondes de RFI.

Avec cette campagne de vaccination contre la Covid-19, le Sénégal (7e) intègre le top 10 des pays africains qui se sont lancés en première ligne de processus de vaccination contre cette pandémie. Une option du président de la République qui n’a pas voulu attendre l’initiative Covax dont le Sénégal est membre.

« Le chef de l’Etat est en train de finaliser une relation commerciale avec la Russie pour l’acquisition de son vaccin Spoutnik V. D’ici le mois de mars, le premier lot de ce vaccin va arriver à Dakar », a annoncé Abdoulaye Diouf Sarr.

 

emedia