Manifs : Un 3e décès à Bignona





Les manifestations contre l’arrestation de l’opposant Ousmane Sonko continuent de faire de victimes. Ce samedi 6 mars, un jeune a été tué à Bignona. Ce qui rapporte le nombre de décès à 3 dans le sud du pays.
Pour rappel, entre mercredi et jeudi, deux jeunes ont perdu la vie à Bignona. Ce, lors des manifestations pour la libération du leader de Pastef, Ousmane Sonko. Le bilan provisoire se porte ainsi à sept décès sur l’ensemble du territoire.