Reprise de la lutte : Le huis clos ou rien





Le ministre des Sports a rencontré, ce weekend, l’équipe du Comité national de gestion de la lutte (CNG) pour discuter de l’ouverture de la saison de lutte.

Matar Bâ a été intransigeant devant les acteurs de la lutte qui réclament la reprise des combats.

Le ministre a accepté la reprise de la lutte mais pose ses conditions.

«Ce sera le huis clos ou rien», a-t-il tranché, sans donner une date précise, dans Les Échos.

“Les promoteurs qui acceptent d’organiser leurs combats en huis clos seront subventionnés”, promet Matar Bâ.