Suites aux violentes manifestations : Les Organisations du secteur privé lancent un appel pour la paix sociale.





Les Organisations du Secteur Privé (CNP, CNES, MDES, UNACOIS JAPPO, GES) expriment leurs vives inquiétudes sur la situation sociale et sanitaire qui prévaut actuellement dans notre Pays.

Constatant la multiplication d’événements violents et regrettables, l’organisation déplore la destruction de biens privés et d’investissements des entreprises qui engendrent les perturbations et l’arrêt d’activités économiques, de commerce de gros et détail.

Ainsi, elles rappellent que la pandémie sanitaire Covid-19 continue d’avoir des conséquences négatives sur l’économie sénégalaise, les entreprises, les travailleurs et la population.

Inquiètes de cette image négative du Sénégal diffusée aux niveaux régional et international, les Organisations du Secteur Privé, particulièrement soucieuses du climat actuel lancent un vibrant appel pour la préservation de la paix sociale.

Sur ce, ils invitent la population et les travailleurs à mieux comprendre les difficultés auxquelles sont confrontées les entreprises, face à une pandémie sanitaire qui engendre une crise brutale et sans précédent.