TENSIONS AU SÉNÉGAL : LA RÉACTION DE LA CEDEAO





Après l’appel au calme du bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel, c’est au tour de la commission de la Communauté des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) de réagir sur les tensions au Sénégal. L’organisation intergouvernementale ouest-africaine, qui suit, en effet, “avec attention l’évolution de la situation” au Sénégal, appelle toutes les parties “à la retenue et au calme.”

Dans son communiqué parvenu à Emedia, la CEDEAO, condamnant les violences survenues dans plusieurs villes du pays qui ont entrainé des morts, des blessés et des destructions de biens, invite, toutefois, les autorités à “prendre les mesures nécessaires pour apaiser les tensions”. Dont celle consistant à “garantir les libertés de manifester pacifiquement, conformément aux lois en vigueur.”